Diapositif
 
Nous sommes le 21 Aoû 2017 10:20

Heures au format UTC




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Pascale Loisel
MessagePosté: 28 Fév 2016 9:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 25 Oct 2013 7:43
Messages: 205
Localisation: Ile de France

Bonjour mes amis,

Ce Diaporama aurait dû s'appeler 'Regards'. Mais, je suis vraiment nul, irrémédiablement nul ! Et ça ne vas pas aller en s'arrangeant avec le temps. Une fois de plus, j'ai mélangé le titre et le sujet. Enfin, qu'importe, mieux vaut en rire.

Dans la continuité des œuvres de Françoise Pirro, j'ai le plaisir de vous présenter une nouvelle artiste, Pascale Loisel, et ses sculptures inspirées. Je ne vais pas m'étaler sur l'avant-propos, je vous proposerai quelques sujets de réflexions. N'hésitez pas à poser des questions... Je ferais de mon mieux pour vous proposer des réponses. C'est ainsi que l'on peut construire un dialogue enrichissant.

:160: TELECHARGER la VERSION PC

Amicalement, Nikita.


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 01 Mar 2016 8:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 25 Oct 2013 7:43
Messages: 205
Localisation: Ile de France

Pascale Loisel

Cette artiste autodidacte reste énigmatique. Discrète, secrète même. Ses oeuvres sont un hommage aux grands sculpteurs et artistes des 19ème et 20ème siècles. Ce sont les clés des sculptures présentées à cette exposition. Ses sculptures représentent et scénarisent les artistes, et font références à leurs oeuvres ou leurs vies. Ainsi, on retrouvera les frères Giacometti Alberto et Diego et leur chat ; les cavaliers colorés sont des références explicites à l'oeuvre d'Alberto. Egon Schiele et sa soeur Gertrude, à la fois modèle et égérie, dans leur relation complexe et ambiguë, personnages crucifiés par leur 'mal de vivre' à une époque ou cette expression n'existait pas. Enfin, Camille Claudel, Rose Beuret et Auguste Rodin qui apparaît ici comme un homme 'objet' entre les mains de Camille. Rodin, convoité, ballotté entre Rose et Camille, les deux pôles qui l'ont attiré, aveuglé, consumé tout au long de sa vie. Ainsi, une sculpture de Rose et Camille assises sur un même banc, regardant devant elles en s'ignorant ; pure fiction parfaitement improbable, ou mise en scène 'perfide' sur un zeste d'humour ?


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 01 Mar 2016 9:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 02 Sep 2012 14:41
Messages: 665
Localisation: Aigues-Mortes, Gard

Très belles photos de l'oeuvre d'une artiste que je ne connaissait pas. Ses sculptures sont magnifiques, elles me "parlent".
Dommage que certaines photos, avec des bronzes, de nature sombres, soient trop contrastées. Je présume que l'usage d'un flash était (logiquement) interdit, d'où l'impossibilité pour toi de jouer avec la lumière.
A contrario, la photo (le bronze avec l'homme assis dans un fauteuil, et femme debout derrière lui), prise de trois quart arrière, est une réussite.
Les reflets de lumière naturelle sur cette statue accentuent la douceur de la composition, et rend cette photo évanescente.

Pas fan du tout de Debussy, ton diaporama se regarde sans souci le son coupé. Ce n'est bien sûr que mon goût, au sujet de l'accompagnement musical.
Encore bravo pour ce joli reportage :bravo2:


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 01 Mar 2016 11:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 25 Oct 2013 7:43
Messages: 205
Localisation: Ile de France

Des pas sur la neige.

Cette oeuvre de Claude Debussy fait partie des oeuvres tardives pour piano. Artiste charnière au début du vingtième siècle, Debussy était complètement impliqué dans les idées et courants musicaux de son époque. A partir des années 90, émergence de l'impressionnisme qui déborde le cadre strict de la peinture. L'Exposition Universelle' révèle des courants musicaux 'exotiques', musiques ethniques que l'on appelleraient aujourd'hui 'musiques du monde'. De tout cela, il ressortira des oeuvres intimistes pour piano, comme les 'Estampes', les 'Cahiers d'Images' et les 'Préludes'. Deux thèmes récurrents seront omniprésents dans l'oeuvre du pianiste : la 'couleur exotique', et l'eau sous toutes ses formes. 'Pagodes, Soirée dans Grenade, Jardins sous la Pluie' pour les Estampes, 'Reflets dans l'eau, Poissons d'or pour les Images, 'La cathédrale engloutie, Ondine, Brouillard...

Jean-Marc, pardonne moi cette introduction un peu longuette, mais c’était pour présenter le contexte musical de l'époque. Debussy, c'est un jour avec, un jour sans ! Question de sensibilité, question de moment, l'âme de impressionnisme. Maintenant, chacun aime ou n'aime pas. Cela dépend de sa propre sensibilité... Et parfois avec le temps, on change d'avis.

Techniquement, ce montage est pauvre en contrôles, mais à l'époque ce n'était pas l'essentiel. Il nous reste la possibilité de contrôler le volume sonore en manuel, et au besoin le couper.

Je te remercie de ta visite. Bien amicalement, Nikita.


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 01 Mar 2016 15:49 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 13 Juin 2014 9:25
Messages: 80
Localisation: france

Hello Nikita,

J'ai beaucoup aimé ton montage, en particulier l'atmosphère qui s'en dégage. La musique donne une ambiance très particulière.

Au début j'ai pensé que tu aurais pu déboucher les ombres, mais finalement je pense que c'est bien comme cela. Les jeux d'ombres et de lumières contribuent à créer l'ambiance.

Perso, je n'aurais pas laissé les verticales telles quelles, je les aurais insérées dans une vue horizontale floutée. Je me pose des questions concernant la vue avec le bar... J'aime bien être seul pour ce genre de visite ! :D

Le final est top !

Bravo Nikita !


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 01 Mar 2016 15:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 13 Oct 2012 7:53
Messages: 3171
Localisation: Marcq-en-Baroeul (59)

Bonjour Nikita
C'est admirablement construit, on sent que tout a été pesé,
que rien n'a été laissé au hasard, tant à l'heure des prises de vue
que par la suite dans le séquencement des images et la synchronisation avec la musique.
Après, le lieu de l'exposition lui confère un côté glacial, en tout cas pour mon goût,
mais je dois reconnaître que je ne suis pas un amoureux de la sculpture et que ma vision des choses
s'en trouve faussée.
Cela étant, quel talent chez cette artiste. Au passage, j'ai beaucoup aimé cette oeuvre montrant deux hommes,
l'un tenant une cigarette, l'autre tenant un chat. Deux frères Giacometti, c'est cela ?
Le choix de Debussy ? Excellent... même si ça ne réchauffe pas l'atmosphère.

_________________
Phil


Dernière édition par Phil59 le 02 Mar 2016 8:35, édité 1 fois.

Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 02 Mar 2016 8:34 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 25 Oct 2013 7:43
Messages: 205
Localisation: Ile de France

Salut Sergio,

Les jeux de lumière sont dus en grande partie à la conception de l'Espace Landowski' ; une architecture reposant essentiellement sur les principes définis pas Lecorbusier : Grandes baies vitrées, lumière. Pylônes porteurs, et dalles monumentales. On se retrouve canalisé dans un espace orthogonal ! Ainsi, pour nous autres photographes, nous avons le choix entre les vues prises au sol, et de grandes baies transparentes au premier niveau. Donc des vues plongeantes quasiment à la verticale. L'exposition, proprement dite, est cadrée par de nombreux panneaux de polystyrène blancs qui tissent un labyrinthe imprévisible, dans des perspectives et des angles 'impossibles'.

De la lumière... Il en vient de partout. Soleil de fin d'après-midi, spots directionnels, tout est blanc, et les ombres portées tranchent lors du passage des visiteurs. Il faut donc faire 'avec' la réalité. Un monde en noir et blanc, en contrepoint. Chaque vue est unique, chaque ombre est unique, elles ne se reproduirons pas. Il faut guetter l'instant' propice.

Je te remercie de ta visite. Amicalement, Nikita.


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 02 Mar 2016 9:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 13 Juin 2014 9:25
Messages: 80
Localisation: france

Nikita a écrit:
Salut Sergio,

Les jeux de lumière sont dus en grande partie à la conception de l'Espace Landowski' ; une architecture reposant essentiellement sur les principes définis pas Lecorbusier : Grandes baies vitrées, lumière. Pylônes porteurs, et dalles monumentales. On se retrouve canalisé dans un espace orthogonal ! Ainsi, pour nous autres photographes, nous avons le choix entre les vues prises au sol, et de grandes baies transparentes au premier niveau. Donc des vues plongeantes quasiment à la verticale. L'exposition, proprement dite, est cadrée par de nombreux panneaux de polystyrène blancs qui tissent un labyrinthe imprévisible, dans des perspectives et des angles 'impossibles'.

De la lumière... Il en vient de partout. Soleil de fin d'après-midi, spots directionnels, tout est blanc, et les ombres portées tranchent lors du passage des visiteurs. Il faut donc faire 'avec' la réalité. Un monde en noir et blanc, en contrepoint. Chaque vue est unique, chaque ombre est unique, elles ne se reproduirons pas. Il faut guetter l'instant' propice.

Je te remercie de ta visite. Amicalement, Nikita.


Intéressant ce que tu dis l'ami... Tu n'as jamais pensé à un "reportage" en noir et blanc dans le contexte que tu décris ?


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 02 Mar 2016 9:37 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 25 Oct 2013 7:43
Messages: 205
Localisation: Ile de France

Bonjour Phil.

" j'ai beaucoup aimé cette oeuvre montrant deux hommes, l'un tenant une cigarette, l'autre tenant un chat.
Les deux frères Giacometti, c'est cela ? "


Bien vu, Philou ! C'est exactement cela. D'ailleurs, on pourrait en faire un jeu ! J'avais photographié quelques 'tablettes explicatives' sur les oeuvres exposées. Bien sur, ce n'est pas totalement exhaustif, mais il y a pas mal à découvrir, un peu comme les Oeufs de Pâques de notre enfance ! Pour les tablettes manquantes, ce sera plus difficile, mais pas impossible !

"Le choix de Debussy ? Excellent... même si ça ne réchauffe pas l'atmosphère." La aussi, c'est un jeu à trois joueurs ! Debussy, Horowitz, Accentus... "Des pas sur la neige". Deux interprétations à quarante ans d'intervalle. La version 'Piano' et la version 'Chorale' s’entremêlent, se fondent l'une dans l'autre, dans une trame unifiée : Le tout est plus grand que les parties...

Bien amicalement, Nikita.


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 02 Mar 2016 10:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 24 Sep 2013 8:39
Messages: 1214
Localisation: 05000 Gap

Nikita a écrit:
Ce Diaporama aurait dû s'appeler 'Regards'. Une fois de plus, j'ai mélangé le titre et le sujet.


Cet aveu est essentiel pour rentrer dans l'univers de l'artiste. Ta perception, ton regard sont une aide appréciable pour qui n'est pas habitué aux expositions !
En proposant un jugement esthétique qui met en valeur les détails qui t'ont touché tu apportes une autre dimension au regard du visiteur.
:merci: J'ai suivi le guide dans une ambiance musicale bien choisie avec beaucoup de plaisir, entre Silences et Conversations....

_________________
Créer donne des couleurs à la vie et PTE offre de belles et multiples palettes !


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 02 Mar 2016 11:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 25 Oct 2013 7:43
Messages: 205
Localisation: Ile de France

Bonjour Mélisa,

Que dire de plus ! Peut-être est-il temps de passer à autre chose, de se projeter dans d'autres aventures.
Je suis un peu 'Conteur', je ne le nierai pas. Alors un petit conte à la volée ... Ça te dis, Mélisa ?

" J’ai eu la chance de rencontrer Pascale Loisel, lors de son exposition à l’Espace Landowski. Une rencontre fortuite, imprévue. Nous avons bavardé un moment… j’étais tellement ignorant, elle en riait ! Je ne pouvais qu’écouter et boire ses paroles. Pour moi, la sculpture se résumait à une grosse pierre taillée et polie que l’on installait sur un socle dans un musée. J’ignorais la taille, les moules, les bronzes, les résines, les pâtes. J’ignorais les outils, les techniques, les technologies. Bref, j’en étais à l’âge de pierre ! Elle a souri, a pris son sac de cuir jaune en bandoulière, Pascale Loisel s‘est fondue dans le foule. "

Le lendemain matin, je suis revenu. Hélas, l’exposition avait été démontée durant la nuit. PascaleLoisel avait disparue... L’oiselle pascale s'était envolée.

Avec toute mon amitié, Nikita.


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 03 Mar 2016 7:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 14 Aoû 2012 13:09
Messages: 4150
Localisation: Lannion (22)

Bonjour Nikita

pour ma part j'ai tout apprécié dans ton diapo. La qualité des photos le rendu des ombres et lumières ainsi que le choix musical.
Le tout donne un rendu particulier, par moment même un peu froid mais je trouve que tous ces ingrédients que tu as mélangés avec talent donne une ambiance qui sied parfaitement à cette exposition. :chapeau:
:bravo2: et en attente de visionner d'autres de tes œuvres

_________________
Philippe


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 03 Mar 2016 8:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 07 Déc 2006 9:36
Messages: 14166
Localisation: 77310 Ponthierry

Bonjoue Nikita.
Très beau montage :bravo:
Bon je ne suis pas fan de l'art moderne certes mais j'ai bien aimé la qualité des images qui mériteraient d'âtre en pein écran.
J"ai bien aimé la qualité des éclairages qui mettent en valeur les sculptures..
Voila mon ressenti!!

_________________
diaphoto-rr.fr
Robert
-----------------------
"Dans le noir toutes les couleurs s'accordent" (Francis Bacon )


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 04 Mar 2016 8:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 25 Oct 2013 7:43
Messages: 205
Localisation: Ile de France

Bonjour Chanfi,

Je te remercie de ta visite, et de tes compliments élogieux. Comme tous les 'auteurs', je suis sensible et j'apprécie les encouragements. Au delà de cette satisfaction immédiate, j'aime établir des contacts qui vont un peu plus loin que la stricte construction d'un montage. Il faut des images, des musiques, des textes, des dialogues... Certes, mais il faut surtout une 'âme'. Une porte qui va s'entrouvrir, et prolonger le plaisir de communiquer, de s'enflammer, de s'investir, d'aller au delà, de faire surgir l'idée, la petite idée qui s'introduit et rebondit vers d'autre voies, d'autres aspirations. C'est dans ce sens, que l'on progressera peu à peu...

Amicalement, Nikita.


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 04 Mar 2016 9:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 25 Oct 2013 7:43
Messages: 205
Localisation: Ile de France

Salut, Pti Robert,

Oui, c'est un montage 'élégant', qui a été bien maîtrisé. Cependant, je suis plus réservé sur la notion 'd'art moderne'. L'art moderne est pour moi un grand vide auto-proclamé et extravagant. Picasso, Dali sont-ils modernes ? N'ouvrons pas le débat, nous n'en sortirions pas ! Pascal Loisel est une artiste contemporaine, dans son siècle. Et son talent ne passe par des élucubrations, des contorsions disgracieuses, de coups de gueule agressifs. Ses personnages sont vivants, spontanés, parfois apaisés...

J'ai réalisé un certain nombre de montages. Les années filent, les diaporamas défilent... Et j'ai compris que mon regard avait changé au fil du temps. Je ne suis plus le centre d'une création, je n'en suis plus le coeur. Je ne suis plus 'je', le centre du monde. Je suis devenu l'outil qui sert l'artiste. Françoise Pirro, Pascal Loisel, et bientôt Éliane Burles... Je ne suis plus qu'un machiniste à leur service.

J'ai fait mes 'classes'. Il est temps de s’apaiser, à l'aune des personnages de l'oiselle.

Amicalement, Nikita


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 04 Mar 2016 9:36 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 24 Mar 2005 19:10
Messages: 7812
Localisation: Marseille

Bonjour Nikita
L'un des attraits de tes images vient du jeu de lumières que tu as bien exploité, tu ne te contentes pas de reproduire banalement les œuvres tel un catalogue.
Debussy apporte une certaine pesanteur qui me dérange un peu, limite angoissante. Je comprends ton choix. Il n'est pas neutre sur la perception que l'on a des œuvres exposées.

Regards, c'est effectivement le titre que tu avais donné à la maquette ( viewtopic.php?f=7&t=38904 )


Haut de page
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pascale Loisel
MessagePosté: 05 Mar 2016 7:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur


Inscription: 14 Aoû 2012 13:09
Messages: 4150
Localisation: Lannion (22)

Nikita a écrit:
Bonjour Chanfi,

.. Il faut des images, des musiques, des textes, des dialogues... Certes, mais il faut surtout une 'âme'. Une porte qui va s'entrouvrir, et prolonger le plaisir de communiquer, de s'enflammer, de s'investir, d'aller au delà,...


C'est tout à fait ce que je pense et que j'essaye de faire. Et quand je visionne des diapos (ou films) qui ont quelque chose de plus que la simple présentation des images cela me donne des frissons et des envies de faire de même. Et tu contribues à cette envie :D

_________________
Philippe


Haut de page
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 17 messages ] 

Heures au format UTC


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
Powered by phpBB © 2000, 2002, 2005, 2007 phpBB Group
Template made by DEVPPL - Traduction par phpBB-fr.com